ACADÉMIE DE RIXENSART

Enseignement secondaire artistique à horaire réduit
de la Fédération Wallonie-Bruxelles


Musique, Arts de la Parole et du Théâtre, Danse

Projet d’école

PROJET PEDAGOGIQUE ET ARTISTIQUE DE L’ACADEMIE DE RIXENSART

L’Académie de Rixensart propose trois domaines d’étude :

LA MUSIQUE, LA DANSE, LES ARTS DE LA PAROLE ET DU THEATRE
Ces différents domaines proposent des filières d’études qui peuvent être : le préparatoire, la formation, la qualification. Les cycles "enfants" et "adultes" font l’objet de programmes distincts.
Le Conseil des Etudes de l’Académie s’est penché sur le type de formation qu’il comptait donner à ses élèves, pour la grande majorité de futurs amateurs et pour quelques-uns de futurs professionnels.
En élaborant son projet pédagogique et artistique, le CdE a tenu compte des caractéristiques culturelles et sociales des élèves auxquels il s’adresse, prenant en compte leurs besoins et leurs ressources afin d’adapter à chacun les processus d’acquisition des compétences et connaissances.
Ainsi, nous avons adapté notre enseignement à ce large éventail de personnes qui compose la population scolaire de notre établissement et nous avons ouvert nos portes aux élèves de toute provenance sociale et culturelle, qu’ils soient belges, natifs de la région, venus de milieux défavorisés voire lointains et extra-européens. A tous, nous offrons une formation large, performante et, surtout, individualisée. Nous voulons rencontrer les aspirations de chaque étudiant, qu’il soit jeune ou plus âgé, qu’il soit d’un milieu aisé ou plus modeste. Parmi ceux-là , se trouvera peut-être le futur élève de l’enseignement supérieur artistique qui recevra une formation très poussée en suivant un cursus adapté. Les autres, à la fin de la qualification, connaîtront la satisfaction de pouvoir apprécier autrement, voire pratiquer, les formes d’art qu’ils auront apprises.
Nous enseignons un langage artistique avec comme but de démontrer sa cohérence, condition impérative pour susciter la capacité de perception ou encore l’intelligence artistique de l’élève.
Nous avons mis l’™accent sur le travail collectif afin de répondre au besoin qu’ont nos élèves de communiquer, de former des groupes, de faire partie d’un orchestre, d’un corps de ballet, d’une troupe de comédiens...

Le regroupement de plusieurs élèves offre des possibilité©s varié qui correspondent bien à l’essence communicative de l’art. Le fait de travailler ensemble exige de chacun une exactitude d’exécution et contribue au développement de la faculté d’imagination artistique. Les élèves apprennent à s’intégrer artistiquement dans une communauté, mais aussi à sortir de ce groupe pour une prestation en soliste, l’improvisation d’une tirade ou un solo de danse. Travailler ensemble, voire en groupe, enrichit les possibilités d’interprétation et la connaissance du répertoire. Le fait de travailler en présence de tiers aguerrit l’élève et peut l’aider à surmonter sa peur du public.
Au point de départ, nos cours groupés optent souvent pour un aspect ludique qui met de côté la relation hiérarchique professeur élève plus axée sur l’évolution technique. Bien que ludiques, les cours à plusieurs peuvent aussi concerner des problèmes de fond tels la voix, le rythme, le maintien du corps, la phonétique. Le petit groupe où l’on apprend une discipline artistique est aussi un lieu d’apprentissage social : intégration au groupe, prise de responsabilités, apprentissage par l’observation, découverte de sa propre identité, respect de l’autre, écoute mutuelle. Le cours groupé est aussi un lieu de développement de la communication et de la coopération, de la personnalité, du comportement et du savoir être.
Afin de nous aligner sur cet objectif et sur les différents courants artistiques, nous avons créer de nouveaux cours tels le cours de formation pluridisciplinaire, différents ensembles musicaux, le cours de pratique des rythmes musicaux du monde, de chanson française, de jazz. De la même manière que nous joignons au ballet classique une classe de moderne jazz.
Dans la mesure du possible, les professeurs s’efforcent de regrouper les élèves par catégorie d’âge, niveau de formation, amitiés, dons afin de mettre en oeuvre les interactions développées ci-avant. Le travail à plusieurs exige que nos professeurs veillent à ce que les leçons restent attractives pour tous et que le groupe ne se fige pas.
Cette approche pédagogique visant à favoriser la communication active entre les étudiants et les professeurs nécessite aussi que soient associés, pour les élèves mineurs, les parents ou ceux qui ont l’autorité parentale. Le lien sera établi par le contact direct avec les parents lors des auditions, des évaluations et autres manifestations publiques. Le bulletin trimestriel, document écrit essentiel, a être rédigé de telle sorte qu’il renseigne au maximum les parents sur l’évolution de l’enfant, tant au niveau des socles de compétence du décret que par rapport à lui-même. Véritable outil de communication il permet aussi aux professeurs de s’adresser aux élèves adultes de manière pragmatique et directe.

Au-delà de ces buts généraux, l’Académie de Rixensart privilégie un climat de travail convivial. Chacun y trouve le créneau qui lui convient grâce à la disponibilité des professeurs à adapter les programmes au cas par cas. Cette pratique qui se trouve maintenant au centre du décret modifié fait partie depuis plusieurs années de notre méthodologie et porte ses fruits. Lors des auditions et évaluations, les pièces du répertoire classique côtoient d’autres genres musicaux tels le jazz, la variété. Il est habituel que des élèves de nos trois domaines s’expriment selon leur sensibilité et selon les critères personnels de l’intérêt qu’ils portent à la démarche artistique.
L’autonomie artistique de l’élève se trouve de facto au centre de notre démarche pédagogique puisque libéré d’une partie des contraintes inhérentes à un programme imposé, musical, dansé ou parlé, l’élève choisi son propre répertoire et le travaille seul avant de le présenter au cours.
Il n’est pas rare que les élèves présentent aux évaluations leurs propres compositions musicales, leurs textes ou chorégraphies, qu’ils se livrent à des improvisations, que des joutes d’impro soient organisées. Ce travail de créativité favorise aussi pleinement l’autonomie artistique de nos étudiants.
L’Académie de Rixensart promeut aussi un enseignement technique rigoureux qui sait se plier aux qualités et aptitudes de chacun. Si la créativité et l’autonomie occupent une place de premier choix, il est néanmoins certain qu’une maîtrise technique solide développe l’étendue du champ d’action de ces deux socles de compétence. Sans en faire un but en soi, l’apprentissage de l’alphabet musical, du français ou de la danse reste une valeur chère à nos enseignants. Il n’entre pas dans nos intentions de d’évaluer l’art que nous enseignons sous prétexte de le rendre accessible àtous. Nous respectons notre métier et tâchons de rendre ses contraintes acceptables par une méthodologie ouverte et novatrice.

SPIP | squelette | | Plan du site | Mentions | Suivre la vie du site RSS 2.0